Un autre regard sur la mondialisation et l'industrie

Président :
Bernard Carayon
(Ancien député UMP du Tarn)

Vice-Président :
Jean-Michel Boucheron
(Ancien député PS d'Ille et Vilaine)

Avril 2013

Une avancée législative qui pourrait faire date : le Parlement européen devrait adopter d’ici fin 2013, une proposition de résolution soutenant la réciprocité en matière de marché public. Estimés à près de 1500 milliards d’euros , ils représentent un enjeu économique considérable.

C’est pourquoi depuis plusieurs années, la Fondation s’insurge contre une situation, aussi absurde que dangereuse : la non-réciprocité de l’ouverture des marchés publics. En clair, une entreprise étrangère peut répondre à un appel d’offre sur les marchés publics européens, quand bien même le pays dont elle est issue refuserait aux entreprises européennes de répondre aux siens. Selon une étude de la commission des affaires européennes du Sénat, la perte d’opportunités commerciales dans des secteurs comme la construction, les transports, l’énergie, les appareils médicaux (…) représenterait près de 12 milliards d’euros.

Lire la suite

Interview de Madame Françoise Grossetête, député européen.

Pourquoi n’y a-t-il pas de politique industrielle européenne ?

Il y a aujourd’hui 27 politiques industrielles nationales, qui ne sont pas harmonisées. Si nous voulons retrouver la croissance, il est essentiel de parler d’une politique industrielle européenne. J’espère juste qu’il n’est pas trop tard pour agir : il y a encore peu, cette idée était taboue. J’aimerais que nous parlions un jour prochain d’une PIC (Politique industrielle communautaire), comme on parle de la PAC (Politique agricole commune).

Lire la suite

Une commission parlementaire enquête sur le Service de renseignement de l’État (SREL).

Alex Bodry, Président de la commission d’enquête sur le SERL s’interroge sur le type de service de renseignement dont le Luxembourg a besoin.

Selon lui, il est «évident» que le Luxembourg ne pourra pas se passer totalement d’une telle «entité», notamment en raison des engagements du Luxembourg envers l’OTAN (concernant notamment les certifications en vue d’accéder aux dossiers internationaux confidentiels).

Lire la suite

Page 1 of 3123»