Un autre regard sur la mondialisation et l'industrie

Président :
Bernard Carayon
(Ancien député UMP du Tarn)

Vice-Président :
Jean-Michel Boucheron
(Ancien député PS d'Ille et Vilaine)

Décembre 2012-2

La réponse de Daniel Lebègue à mon article (Le Figaro), consacré à Transparency International, traduit une certaine gêne aux entournures… Le président français de TI attaque la Fondation en soulignant la place des groupes de défense parmi ses fondateurs, omettant de rappeler qu’y figure aussi la Caisse de Dépôts… dont il fut le directeur général. Pourquoi ce soupçon et cet ostracisme à l’égard d’entreprises rassemblant, au profit de notre souveraineté et de notre compétitivité, tant de talents, tant de technologies, tant d’emplois (près de 300.000) ?  Ces groupes sont la fierté française et européenne.

Lire la suite

Christian BATAILLE, député (PS) du Nord,

Originaire de Rieux-en-Cambrésis (Nord, 1500 habitants), il suit ses études dans le Nord et obtient une licence ès lettres à la Faculté de lettres et sciences humaines de Lille.

Il commence sa carrière professionnelle comme professeur de lettres.

Il est élu maire de Rieux-en-Cambrésis en 1977, élu conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais en 1979, vice-président de l’Assemblée Régionale de 1983 à 1998, puis préside l’Agence régionale de développement du Nord-Pas-de-Calais entre 1998 et 2003. Il quitte l’Education Nationale en 1982, appelé comme chargé de mission auprès du ministre du Travail et de l´Emploi jusqu’en 1986.

Le 12 juin 1988, il devient député de la 22e circonscription du Nord, réélu sans discontinuer depuis.

Il est actuellement membre de la commission des affaires étrangères et vice-président de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques.

Il est par ailleurs un grand spécialiste de l’énergie nucléaire, dont il est un fervent défenseur. La loi no 91-1381 sur les recherches relatives à la gestion des déchets radioactifs est usuellement nommée Loi Bataille.

 

Patrick HETZEL, député (UMP) du Bas-Rhin.

Né le 2 juillet 1964 à Phalsbourg (Moselle), Patrick HETZEL, agrégé et docteur en sciences de gestion, est titulaire du diplôme de l’IECS (devenue École de management de Strasbourg).

Professeur à Paris II Panthéon Assas depuis 1999, il  a exercé la fonction de chef du service des études de défense au sein de l’institut des hautes études de défense nationale (IHEDN), dont il fut auditeur.

Il fut successivement conseiller technique auprès du Premier ministre François Fillon, puis, entre 2008 et 2012, directeur général pour l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Elu député du Bas-Rhin le 17 juin 2012, il est actuellement membre de la commission des affaires culturelles et de l’éducation et  de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques.

 

 

(paru dans La Tribune du 19/12/2012)

Lors d’un récent colloque  à l’Assemblée Nationale, tenu à l’initiative du président de la commission des Lois, il a été préconisé de créer un Haut Commissariat à l’Intelligence Economique et à la prospective. Proposition « pudique » qui souligne la nécessité d’élever le niveau de traitement de cette politique publique, sans pour autant suggérer l’insertion de celle-ci dans l’appareil gouvernemental.

C’est la proposition que j’avais faite, inspiré par le même sentiment, il y a presque 10 ans, dans un rapport au Premier ministre .

Lire la suite

Page 1 of 212»