Un autre regard sur la mondialisation et l'industrie

Président :
Bernard Carayon
(Ancien député UMP du Tarn)

Vice-Président :
Jean-Michel Boucheron
(Ancien député PS d'Ille et Vilaine)

A la une
La gestion des déchets radioactif à haute activité et à vie longue

photo-christian-batailleTrois questions à Christian Bataille,
Député du Nord,
Vice-Président de l’OPECST (Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques)
Membre du Conseil d’Administration de la Fondation Prometheus

1/ Depuis quand le Parlement a-t-il pris en charge la gestion des déchets radioactif à haute activité et à vie longue ?

La prise de contact de l’OPECST avec la question de la gestion des déchets s’est faite à partir de 1989.

 Le Gouvernement avait autorisé une campagne d’exploration pour rechercher une zone géologique propice au stockage en profondeur des déchets. La population a réagi très vivement face à cette initiative dont elle se sentait tenue à l’écart.

Le Premier ministre de l’époque, Michel Rocard, a mis fin à la campagne d’exploration, et a laissé au Parlement le soin d’engager une concertation approfondie pour clarifier la situation. C’est ainsi que je me suis trouvé investi de la tâche de rendre en 1990, au nom de l’Office parlementaire, un rapport sur la stratégie de gestion des déchets radioactifs.

Lettres Prometheus